Bon nombre de nos bibliothèques ont une forme rectangulaire ou cubique et ne peuvent pas se transformer ni s’agrandir. Ainsi, lorsqu’on a besoin de plus d’espace de rangement, on doit soit en racheter une plus grande soit une autre en complément, ce qui crée des ensembles dépareillés. Tout d’abord, je me suis posé la question de ce qui compose une bibliothèque, des planches identiques ou d’épaisseurs et de longueurs différentes, assemblées à l’horizontale ou à la verticale.

dessins de recherche – principes © estelle mary

J’ai alors réfléchi à partir de ces constations à un système de rangement modulaire à construire soi-même, un principe de construction en Kit. Ainsi, on achète ce dont on a besoin et on construit la forme que l’on veut, lorsqu’on aura besoin de plus de rangements, on aura juste besoin de racheter des éléments supplémentaires pour ainsi garder la même unité.
A partir d’une planche, j’ai recherché où était la meilleure place pour les encoches et leur nombre pour assembler les planches entre elles et créer la forme la plus évolutive possible, tout en restant dans un système très simple ne nécessitant aucune aide supplémentaire pour construire son rangement.

La solution est basée sur 2 éléments symétriques sur une base simple ou double à combiner à volonté. La planche simple a deux encoches de la largeur de l’épaisseur du matériau de chaque côté et la planche double a trois fois deux encoches réparties symétriquement. Ces planches s’assemblent ensemble ou séparément pour créer le rangement modulaire dont on a besoin. On peut ainsi jouer avec les hauteurs, les largeurs comme on le souhaite, en combinant les éléments.
On peut aussi créer des modules autonomes de quatre planches, assortis à la bibliothèque et servant d’éléments ponctuels dans la pièce.

La réalisation est très simple et ne nécessite pas de mise en oeuvre trop onéreuse et longue, puisqu’il s’agit uniquement de planches et de simples découpes. De plus, ce principe peut se décliner dans de nombreux matériaux, comme le médium, le plus résistant et le moins onéreux ; le contreplaqué de peuplier ; mais aussi en PVC ou en acrylique, permettant un nombre infini de couleurs et de teintes pour que chacun y trouve son compte. La maquette a été réalisée à la scie à ruban mais pour un développement ou pour une grande bibliothèque, les planches seront découpées soit avec une découpe laser soit jet d’eau suivant les matériaux…

Me-K-mo blanc© estelle mary

Mise en situation de la maquette échelle 1 dans une chambre d’enfant. Bibliothèque en médium de 22mm d’épaisseur, les planches sont pour certaines laissées en médium brut mais vernis pour les protéger et les autres peintes en gris clair. Ces deux couleurs permettent d’accentuer le côté graphique de la bibliothèque en fonction de la combinaison, ici 4 planches doubles et 6 simples.

Étagère Me-K-mo 2r  

Quelques déclinaisons de cette bibliothèque en jouant sur les matériaux et les couleurs en fonction des goûts et des besoins de chacun.

Pour toute question, vous pouvez me contacter.

Me-K-mo
Vous aimez ? Partagez !Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestBuffer this pageTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Tagged on:                     

Leave a Reply