A partir du constat qu’aujourd’hui on ne consomme plus les livres et magazines « papier » de la même manière, j’ai pensé créer un concept adapté. Comme de plus en plus de lecteurs préfèrent emprunter plutôt qu’acheter, ces livres ne disposent pas de leur propre place de rangement et se retrouvent alors souvent par terre ou sur le coin d’une table ou d’une chaise… Ils n’ont pas d’endroit où être rangés temporairement, le temps où ils sont « en notre possession ».
L’idée était donc de rattacher ces livres et leur stockage à la position où l’on pratique la lecture…
Le résultat est une chaise avec deux extensions : l’une sert d’accoudoir et de tablette, et l’autre sert de range-livres.

Structure éclatée © estelle mary

J’ai fait par ailleurs un travail sur les pieds de l’objet, leur nombre et leur position, pour accentuer le fait que tous les éléments forment un tout, ne font qu’un seul ensemble : si tous ne sont pas réunis, la structure ne tient pas. La chaise n’a donc que trois pieds, deux d’un côté et le troisième au milieu du module de rangement. Ils sont reliés par deux traverses l’une à l’arrière et l’autre au milieu de l’assise pour renforcer et solidifier l’ensemble.

Détails de construction ©estelle mary

La structure est en chêne, construite artisanalement avec des tenons et des mortaises. Le dossier, la tablette et l’assise-rangement sont en aluminium de 3 mm.

© estelle mary

L’objet paraît fragile en apparence, un peu dégingandé, et dégage une forme de poésie.

Mise en situation ©estelle mary

Cette chaise a été visible au VIA des écoles durant l’été 2012.

Chaise Tripode au VIA des écoles 2012 r

chaise Tripode
Vous aimez ? Partagez !Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestBuffer this pageTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Tagged on:     

3 thoughts on “chaise Tripode

Leave a Reply