Projet de réaménagement d’une école maternelle

A partir du bâti existant (bâtisse bourgeoise, avec boiseries toujours présentes, corniches et grande hauteur sous plafond), et du fonctionnement des classes proposer une nouvelle typologie d’espaces et d’objets. Tous les murs ainsi que les sols sont en blancs, la couleur est apportée par le sol. Des zones de couleurs délimitent les différents espaces d’activité, coin lecture, coin travail, coin rassemblement.

Après une visite des lieux, cinq points principaux sur lesquels intervenir sont ressortis :

– Le premier concerne la lumière, en effet, les plafonds sont très hauts avec des grilles de néons. L’idée a été de travailler sur des formes assez larges et plutôt elliptiques ou ovoïdes de tailles et à des hauteurs différentes pour créer un paysage lumineux. La plus basse se situe à 1.80 du sol pour réduire la hauteur sous plafond et ainsi remettre la taille de l’espace à l’échelle des enfants, la plus haute étant à 2.80 du sol, la partie supérieure de la lampe est noire pour ne pas éclairer le plafond et donner cette illusion de plafond rabaissé. La lumière est ainsi orientée vers le sol et les espaces d’activités.

coupe petite section © estelle mary
coupe petite section © estelle mary

– Le second est de travailler sur les rangements. Beaucoup de rangements sont nécessaires, certains doivent être accessibles aux enfants alors que d’autres non. L’idée a donc été de créer des rangements fixes et d’autres mobiles. Les rangements mobiles pour déplacer facilement le matériel pour une activité, le dos étant métallisé pour pouvoir y accrocher les dessins pour sécher par exemple. De grands rangements en bois avec des endroits accessibles aux enfants et d’autres non, ainsi qu’un espace “bureau” pour la maîtresse à 1.10 m du sol.

rangements mobiles      rangements

Le coin rassemblement. Jusqu’à présent les enfant s’asseyaient par terre, par groupe, le soucis c’est que tous ne voient pas bien le tableau ou la maîtresse, les enfants étant quasiment tous de la même taille, l’idée a donc été de créer une sorte d’estrade en mousse plus ou moins rigide. L’estrade composée de modules qui peuvent aussi être utilisés pour le coin lecture. Les éléments en mousse avec peau facilite l’entretien. Les modules sont de trois hauteurs 10 cm, 20 cm et 30 cm.

estrade ou coin lecture © estelle mary
estrade ou coin lecture © estelle mary

Les tables. Les tables individuelles sont regroupées pour 4, 6 ou 8 enfants. L’idée a donc été de créer des tables directement conçues pour 4, 6 ou 8 enfants. Cela évite le bruit d’entrechoquement des tables, limite le nombre de pieds des tables, permet lorsqu’ils font de grands dessins qu’ils ne soient pas gênés par les espaces entre les tables. Les enfants ont tout de même besoin d’une limite à leur espace individuel, aussi j’ai travaillé sur une marqueterie qui sépare les espaces sans créer de différences de niveaux et apporte “un esprit luxueux” et un espace pour poser les pots à crayons, ainsi qu’un cadre en bois pour les maintenir en place.

table marqueterie © estelle marydetail table

Les casiers. Deux types de casiers, l’un pour les tous petits avec un espace pour les chaussures, pour s’asseoir et pour ranger le doudou, et un portemanteau ; l’autre composé uniquement d’un portemanteau avec un casier et possibilité de rajouter un banc si nécessaire.

casier petite section      casier porte manteau banc

Vues générales des trois salles de classe de l’école

grande section © estelle mary
grande section © estelle mary
moyenne section l
moyenne section © estelle mary
petite section
petite section © estelle mary
Réaménagement d’une école maternelle
Vous aimez ? Partagez !Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestBuffer this pageTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Leave a Reply